veste_en_velours  On en parle toujours avec une certaine culpabilité, du look de Vincent Delerm. Parce qu’il préfère qu’on se penche plutôt sur ses chansons que sur la marque de ses chaussures ou la monture de ses lunettes et puis on a peur de passer pour des « fans superficiels qui s’émoustillent pour un jean moulant.». Mais moi je m’en fiche. J’assume. J’ose ! Je revendique ! Et puis Vincent ne porte pas de jeans moulants.

  Le style Delerm suit la mode en général, tout en restant dans une simplicité réfléchie. S’il s’habille comme tous ces étudiants que l’on peut croiser dans les ruelles du Quartier Latin ou les couloirs du métro, s’il a le look de Monsieur Tout-le-monde, il n’est cependant pas tout à fait Monsieur-Tout-le-Monde. Tour d’horizon sur sa garde-robe...

A LA VILLE …

La veste en velours :

C’est celle que tous les hommes arborent cette année : la veste en velours noire. Vincent la portait au début de sa carrière. C’est elle que l’on voit sur la pochette de son premier album, ce vêtement qu’il a traîné pendant ses années d’étudiant à la fac de Rouen et qui lui donnait ce look BCBG et cette fausse image de fils à papa coincé qu’il essaie de faire oublier depuis quelques années. Ainsi, il évite de trop la mettre aujourd’hui. Elle est sur toutes les photos, dit-il. 

pmlLes pulls :

S’il y a un vêtement à retenir chez ce chanteur frileux, c’est bien le pull-over ! Il en a toute une collection et certains sont édifiants. A col roulé, en V, multicolores ou simplement noirs, on les retrouve même dans certains de ses morceaux (« Charlotte Carrington » doit s’acheter un pull, l’étudiante de « Court Central » a un « pull-over qui bouge » autour de la taille, et un cardigan « frissonne » dans Kensington Square.  

Le principal intéressé lui-même avoue cette fascination pour le pull : Ca me plait de les voir portés par d’autres. D’en emprunter aux filles. (…) Dans l’histoire de la chanson, c’est un vêtement qui a un passé. Le Pull Marine chanté par Isabelle Adjani, le Pull-over Blanc par Graziella de Michèle et tous ceux qu’Alain Souchon parsème dans ses textes. Moi, si je m’écoutais, j’en parlerais bien dans un refrain sur deux, mais je me retiens. (L’Express avril 2004)  Remarquons cependant que la météo clémente de l’album Les Piqûres d’Araignée, a fait disparaître ce vêtement de l’univers Delerm, remplacé par des chemisiers, des robes et autres sandales estivales.

Chemises et tee-shirts :

Ils se cachent souvent sous les pulls ou en dépassent, froissés ou non, unis ou bariolées, c’est selon. Les tee-shirts à rayures ont la préférence du monsieur, que ce soit façon marinière ou à la verticale comme les maillots de football. Cela tombe bien, c’est actuellement très tendance! La chemise se portera sobre, blanche ou noire, parfois grise mais peut devenir très fantaisiste et se couvrir de carreaux aux couleurs improbables.

mode3    mode5    modes2    mode6

Les pantalons :

Vincent Delerm n’est ni Prince, ni David Bowie. Peu d’excentricité en la matière : le jean bleu basique ou le pantalon noir se portent ni trop serrés comme Nicolas d’Indochine, ni trop larges comme nos amis les chanteurs de R’n’B.

Pour aller dehors :

Vincent varie les plaisirs quand il s’agit de se protéger du froid extérieur. Du long manteau au trois quart noir à gros boutons de ses débuts, en passant par la veste en cuir et la canadienne acquise récemment, le chanteur reste cependant fidèle, quand le temps le permet, à la veste en jean bleu comme un hommage aux années 80.

cuir1    canadiennetrapendo2006    bordeaux5_vignette    vd57367

Les accessoires :

Toujours dans ce souci de se garder d’un mauvais courant d’air qui pourrait abîmer sa voix, l’écharpe est l’accessoire indispensable au look Delerm. Déclinée dans de nombreuses couleurs et longueurs, les matières restent chaudes et épaisses pour une efficacité maximum. (on dirait que je fais une pub pour les couches pour bébés, là.)

Les chaussures, font elles aussi couler beaucoup de pixels sur les forums consacrés à Vincent : délaissant les Clarks de ses débuts, converseles Converses montantes demeurent les chouchoutes de ses petits petons. Autrefois rouges, il semblerait qu’elles aient été troquées pour une paire de couleur plus tendance : le gris bleu. Enfin, l'on ne peut parler du look de sieur Delerm sans une allusion à ses lunettes. Avec lunettes, sans lunettes, avec lunettes sans lunettes? Lunettes à la ville, sans lunettes à la scène semble être à présent le compromis. Les montures sont noires, de forme rectangulaire, assez larges, les lunettes qui faisaient sensations chez tous les opticiens entre 2003 et 2005. mode1

BONUS : un étrange accessoire : que penser de ce badge piqué sur sa veste, le soir de la projection du film consacré aux Dix ans de la maison de disques Tôt ou Tard au cinéma MK2 ? Vincent Delerm, fan de Raphael (mais non, pas le chanteur, rhooo !) ou simplement un accroc à dissimuler ? badgegrosplan

…COMME A LA SCENE.

   En concert, on reste sobre…ou presque. Pour des questions de commodité et d’esthétisme, jamais Vincent n’a quitté sa tenue noire, pantalon en coton et chemise légèrement ouverte. Le succès venant, Agnès B s’est cependant imposée ; c’est mieux coupé et de meilleure tenue. Les musiciens de la tournée 2006-2007 suivent le mouvement et s’habillent comme leur « patron ».

  Tee_shirtthesmithPal_o2005_15 Notons qu’un tee-shirt « The Smiths » a été une fois porté lors du Festival Paléo en 2005 et que la chemise blanche « à la Souchon » a fait un furtive apparition au Festival de Bourges 2004 ou autres fêtes de la musique à la Maroquinerie.  Mais tout cela reste très anecdotique.

  Variante sensible à noter cependant, au fil des ans : les tennis Adidas vintage d’un blanc immaculé ont à présent remplacé les Clarks noires des deux premières tournées. Détail non négligeable, donc.

   

   

  Sobre, nous disions, mais nous savons que chaque règle connaît des exceptions : Vincent semble être passé maître dans l’art du déguisement : en fêtard cravaté lors du concert exceptionnel donné au festival Art Rock de Saint Brieuc en juin 2006, nous éviterons tout commentaire concernant le fameux clip « Les Avalanches » avec Jean Rochefort en guest star. clipavalanches1vm2Les photos parlent d’elles-mêmes. Nous attendons d’ailleurs avec une impatience non dissimulée, les clichés de la nouvelle tournée où Vincent a pris les traits d’un mexicain moustachu entouré de ses musiciens coiffés de sombreros. art_rock2006_61

A suivre

Je remercie toutes les personnes dont j’ai utilisé les images. Si vous désirez que certaines soient retirées, contactez-moi.